RECETTE DU HOMARD MAÎTRE D’HÔTEL DE LASSAY (juillet 2019

Faites choisir, par un haut fonctionnaire de confiance, les meilleurs homards bretons à la criée du
Guilvinec.
Une fois l’affaire conclue, faites-vous envoyer les crustacés par un Falcon Dassault, aimablement mis à votre disposition par le Maire de Levallois-Perret. Le homard n’attend pas !

Après la livraison par l’hélicoptère du GLAM dans le jardin de votre ministère, motivez votre brigade de cuisine pour qu’elle fasse fissa.
Vos invités, lobbyistes, courtisans friands de prébendes, flatteurs en tous genres et autres fripons
avides d’argent et d’honneurs, doivent toujours trouver bonne chère à votre table. Certains, si vous les avez bien servis, pourront peut-être même vous être fidèles en faisant preuve d’une belle
absence de mémoire, lors des interrogatoires devant le juge d’instruction.
Cependant, n’oubliez jamais que le taf de ministre est précaire et qu’il faut toujours prévoir l’avenir en évitant l’humiliation du passage chez Pôle emploi. Ne ricanez pas, c’est arrivé à d’autres !
Sachez donc soigner votre carnet d’adresses, noter les services que vous rendez afin de ne rater
aucun retour d’ascenseur, le moment venu. Revoir le film de Francis Ford Coppola, Le Parrain,
n’est pas inutile. C’est une leçon de stratégie politique de premier ordre, non encore enseignée à
l’ENA, tout au moins, pas officiellement. Mais je digresse. Voici la recette :
Etape 1
En premier lieu, ébouillantez les tomates 30 secondes, rafraîchissez-les, pelez-les, épépinez-
les et coupez la chair en morceaux. Effeuillez l’estragon. Tous ces ingrédients doivent venir
de chez des agriculteurs estampillés équitables.
Etape 2
Ébouillantez les homards. Ne pas oublier de les anesthésier auparavant avec une injection
d’extrait de jus de caroube bio à 12 % pour éviter la souffrance (plus balèze que le
protoxyde d’azote politique). Les amis des bêtes sont à l’affût du moindre impair de votre
part. Détachez les pinces, coupez les queues des homards en tronçons et réservez le corail
des têtes à part.
Etape 3
Faites chauffer une cocotte avec l’huile d’olive de Provence première pression à froid
provenant d’arbres certifiés sans glyphosate. Si nécessaire, faites préalablement procéder
aux vérifications par une escouade du GIGN ou des agents de la DGSE (plus discrets et
moins dévastateurs, quoique…) Faites-y colorer les morceaux de homards. N’oubliez pas de les
retourner régulièrement, comme vous en avez l’habitude avec votre veste. Ajoutez les légumes hachés, remuez et flambez au cognac (issu de vignes bio, obligatoire, après tout, vous êtes Ministre de l’écologie, même si ça vous les brise menu).
Etape 4
Ajoutez les tomates, l’ail, l’estragon, puis le bouquet garni. Mouillez de champagne (vous songiez peut-être à un Gros plant du pays nantais, espèce d’inconscient, vous n’êtes pas un bourrin de gilet jaune, tout de même!) et allongez d’un peu d’eau de source sans pesticides pour que le liquide couvre les morceaux de homards.
Salez, poivrez et rajoutez une pincée de piment en poudre issu du développement durable.
Couvrez et laissez cuire 20 minutes à couvert. Profitez de ce court laps de temps pour virer
votre directrice de cabinet, c’est simple comme un coup de fil !
Etape 6
Mélangez un beurre aussi mou que vos convictions et roulez le tout dans la farine avec le
corail récupéré dans les têtes des homards. Ajoutez le concentré de tomate bio et travaillez le mélange en pommade, comme vous savez si bien le faire avec les citoyens de votre circonscription.
Etape 7
Égouttez les morceaux de homards cuits, réservez-les au chaud, comme les dossiers que
vous garderez après votre départ du ministère… Pensez à votre assurance-vie !
Etape 8
Faites réduire le jus de cuisson d’1/3 environ, ajoutez le beurre au corail. Portez à ébullition
et laissez bouillir 2 minutes en remuant ciel et terre pour que cette affaire soit enfin enterrée.
Ça commence à bien faire !
Etape 9
Filtrez la sauce et versez-la sur les homards. Portez à ébullition quelques minutes et servez,
en veillant qu’aucun photographe de Gala ne soit présent.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s