ROAD MOVIE HOPPER (juillet 2019)

Joe McKenzie savait d’instinct qu’elle n’opposerait pas de résistance. Il avait d’ailleurs ostensiblement garé sa DeSoto de service devant la chambre qu’elle occupait.

Comme ça, elle aurait un peu de temps pour se préparer.

Le tenancier de l’hôtel avait prévenu le bureau du shérif après avoir lu un article dans le torchon local de Carson City. La gonzesse avait buté son mari de 7 balles de Colt 45, lassée des raclées quotidiennes que lui infligeait ce sale con.

Elle avait trouvé refuge dans ce motel minable en bordure de la route 395. Joe était obligé de l’arrêter. Elle avait tout de même tué un homme.

Quand il entra dans la chambre, elle était là, assise sur le lit, calme, sereine, le regard tourné vers la porte. Sur le fauteuil rouge vif, la serviette bleue, dont elle venait de se servir après la douche, reposait sur l’accoudoir. Les deux valises étaient bouclées. Le lit n’était même pas défait.

Elle ne dit pas un mot. Le shérif ne jugea pas utile de lui mettre les menottes. Elle se laissa emmener docilement.

Joe savait, que ce soir, il s’enquillerait la bouteille de Jack Daniel’s en songeant, une fois de plus, à changer de métier.

Allons jusqu’au bout, un p’tit ascenseur pour l’échafaud? L’ami Miles pour vous servir! https://www.youtube.com/watch?v=7Op1WDZk850

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s