MON VILLAGE À L’HEURE DU FRONT NATIONAL (DÉCEMBRE 2015)

Devoir combiné de philosophie et de mathématiques préparatoire au bac 2016 – 2nd trimestre (classe de terminale). Vous avez 4 heures.

1 – Sachant que Samantha, chômeuse de longue durée, qui touche le RSA depuis cinq ans, vote FN parce que « personne ne fait rien pour elle » ;

2 – sachant que Guillaume, le voisin de Samantha, salarié, vote FN parce que les « chômeurs sont des feignants alors que lui, il doit se lever à 6 heures pour aller bosser au smic » mais que sa famille et celle de Samantha partagent des barbecues chaque été « mais Samantha, elle, c’est pas pareil » (voir item 1) ;

3 – sachant que Simone, postière, vote FN à cause de l’insécurité bien qu’elle « n’ait jamais eu connaissance d’actes de délinquance dans son village » ;

4 – sachant que Pierre, VRP, vote FN parce qu’il y a trop d’immigrés, « sauf Ahmed, mais lui, c’est pas pareil, il picole comme nous au bar de l’amitié, de toutes façons, les politicards, c’est magouille et compagnie ! »

5 – sachant que Gérard, cadre bancaire, vote FN parce qu’il « soupçonne son voisin Marcel de lui siphonner du gas-oil dans sa Mercedes  » ;

6 – sachant que Catherine, patronne de la supérette locale vote FN « parce-qu’il y a trop de charges », raison pour laquelle elle ne paye Guillaume qu’au smic (voir item 2) ;

7 – sachant qu’Élodie, qui travaille en contrat aidé à la mairie, perçoit allocation logement et allocations familiales, vote FN parce qu’elle trouve « qu’il y a trop d’assistés » ;

8 – sachant que Marcel, chaudronnier en intérim, vote FN « parce qu’il trouve son voisin Gérard bizarre, d’ailleurs, l’autre jour, ce dernier lui a jeté un drôle de regard » (voir item 5) ;

9 – sachant que Géraldine, mère au foyer, vote FN « parce qu’il y a trop de fonctionnaires, mais elle aimerait bien que son fils, Kevin devienne fonctionnaire, comme ça, il arrêterait de faire des bêtises » ;

10 – Sachant que Raymond, retraité, vote FN parce que « Kevin et ses copains le traitent de vieux con chaque fois qu’ils passent devant sa maison » (voir item 9) ;

11 – sachant que Sabrina, employée à mi-temps à la supérette vote FN parce « que Catherine, sa patronne, l’exploite » (item 6) et parce qu’elle a entendu dire « qu’on allait loger 12 familles de Syriens » dans l’usine qui a fermé il y a 6 mois alors que « la mairie ne fait rien pour lui trouver un logement suite à son divorce d’avec Sylvain, ce salaud » (voir item 12)

12 – sachant que Sylvain vote FN « parce-qu’il-y-en a qui s’payent des belles bagnoles hein et comment qu’y font ? » et que dans les divorces, « les juges donnent toujours raison à la femme » (voir item 11) ;

13 – sachant que Hugo, propriétaire d’un manoir restauré, posé sur un parc d’un hectare vote FN « parce-qu’il ne supporte plus la pression fiscale confiscatoire » dont il est victime ;

14 – sachant que nombreux sont les villageois qui votent FN parce qu’ils trouvent « que leurs voisins vivent au-dessus de leurs propres moyens » ;

15 – sachant que ce village a voté à 72 % FN aux régionales 2015 ;

16 – sachant, qu’en raison du réchauffement climatique, Météo-France prévoit une canicule exceptionnelle de début juin à la mi-septembre ;

17 – sachant que l’Euro 2016 multipliera par quatre la consommation de boissons alcoolisées du 10 juin au 10 juillet.

Vous calculerez la date probable où une émeute, qui verra les habitants s’étriper, éclatera dans ce paisible village à l’aide des principes d’Oskar Morgenstern et John Von Neumann développés dans leur ouvrage La théorie des jeux, publié en 1944.

Vous calculerez le nombre de personnes impliquées (par âge et par sexe) et le nombre de victimes probables (par âge et par sexe) à l’aide de la théorie de l’agitation des particules dans un lit fluidisé d’alcool, théorisé en 1912 par le professeur Albert de Ruyter de Universiteit Leiden (Pays-Bas), en fonction du diagramme des températures quotidiennes prévues par la météorologie nationale. Vous exposerez, de façon argumentée, les raisons pour lesquelles cette bourgade classée ville fleurie, où tout le monde se connaît, avec ses pavillons posés sur des pelouses soigneusement entretenues, ses commerces plutôt prospères, malgré la crise, sera le lieu d’affrontements à caractère primitif d’une rare violence, obligeant la préfecture à décréter l’état de siège et l’interdiction de la vente et de la consommation d’alcool. Pour ce faire, vous vous appuierez sur les variables lourdes de la sociologie électorale définies par le Ministère de l’intérieur (journal officiel du 10 juillet 1972).

Enfin, vous donnerez votre point de vue sur ce type d’événements et les moyens de les éviter.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s