MENACES DE L’UNION EUROPÉENNE SUR LES RETRAITES ANTICIPÉES (mai 2014)

En 2013, la Commission européenne s’était contentée de prendre note du décret carrières longues, permettant à des salariés Français, ayant travaillé longtemps, de prendre une retraite anticipée dès 58, 59 ou 60 ans. En même temps, la Commission avait recommandé de réduire le coût du travail dans l’hexagone et de ne pas alourdir les charges des entreprises. On sentait bien que la mise à la retraite des travailleurs ayant trimé pendant 43, 44, 45 ans et plus était loin de faire l’unanimité au sein d’une Union européenne dirigée majoritairement par des vieux, qui ne comprennent pas que l’on ait envie d’arrêter de travailler alors qu’eux-mêmes restent à la manœuvre jusqu’à 80 ans voire plus.

Depuis, la situation a changé. La France confirme son incapacité à réduire son déficit à 3 % du PIB et la dette devrait prochainement atteindre 100 % du même PIB.

Des fuites provenant du siège de la Commission européenne donnent à penser que le décret carrières longues serait mis en cause par Bruxelles. Avec des conséquences dramatiques. Les 237 000 Français qui sont partis en retraite anticipée – 87 000 en 2012 ; 150 000 en 2013 ; les chiffres 2014 ne sont pas encore connus – pourraient voir interrompre le versement de leurs pensions et devraient rembourser les sommes perçues pour un montant total de plus de 5 milliards. La disparition de la retraite anticipée représenterait une économie annuelle estimée à 3,5 milliards, qui permettrait de réduire les déficits de l’assurance-chômage et de la ville de Levallois-Perret cumulés tout en rassurant les marchés financiers.

Contacté par l’Agence France-stress, le gouvernement français se veut pragmatique. Il n’envisage pas que Bruxelles aille jusque-là. Mais si c’était le cas : « Alors, les retraités toucherait le RSA, en contrepartie d’une tâche d’utilité collective, et verraient le remboursement de leur trop-perçu étalé sur 20 ans. » En cas de décès des intéressés pendant cette période, les héritiers prendraient la suite…

Bonjour chez vous !

Publicités

Un commentaire sur “MENACES DE L’UNION EUROPÉENNE SUR LES RETRAITES ANTICIPÉES (mai 2014)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s